Ostéopathie cranio-sacrée

Ostéopathie cranio-sacrée ou thérapie cranio-fasciale :

L’ostéopathie crânio-sacrée est une approche de l’être qui prend en compte l’individu dans sa globalité physique, psychique et émotionnelle. C’est une écoute profonde de l’équilibre intrinsèque du corps dans son rythme, ses tensions tissulaires, musculaires, viscérales, osseuses, qui permet d’aller bien au-delà de la simple  »remise en place » des articulations du corps attribuée généralement à l’ostéopathe.

Le corps est un assemblage intelligent de structures dites solides (comme les os) et de structures dites molles ou fluides (comme le cerveau, les organes ou les viscères), avec une fonction bien définie et reliées entre elles par tout un système de  »haubans » allant du haut vers le bas et inverse et de l’intérieur vers l’extérieur et inverse ; ainsi dans le corps humain tout est en relation et animé par les fluides du corps (le liquide céphalo-
rachidien, le sang, la lymphe).

Le corps s’adapte en permanence pour garder une cohérence de fonctionnement et cela de façon propre à chacun. Si l’équilibre du corps est impacté par tous les traumatismes physiques (en commençant par la naissance!) qui peuvent survenir tout au long de la vie, il l’est aussi par nos habitudes posturales, nos habitudes alimentaires, nos mémoires et transmissions génétiques familiales, et les chocs émotionnels et affectifs vécus. Ces derniers se ‘logent’ de façon spécifique dans une ou des parties du corps en fonction de leur nature (dévalorisation, abandon, angoisse…), avec plus ou moins d’intensité et d’impact sur le bon fonctionnement des structures avoisinantes.

L’écoute cranio-sacrée permet de percevoir de façon fine et précise les déséquilibres qui peuvent exister dans la structure du corps et de mettre à jour l’origine réelle du « blocage » car celui-ci peut se situer parfois bien loin de la zone symptomatique qui « exprime » la douleur ; En agissant sur ce déséquilibre, l’ostéopathe participe de redonner au corps une possibilité de se libérer des contraintes installées de façon traumatique ou émotionnelle et des mémoires inscrites autant physiques que psychiques.

Ainsi, la thérapie cranio-fasciale permet de mettre en évidence les liens physiologiques et psychiques entre le crâne et tout le corps, de réguler ou de restaurer l’homéostasie (l’état d’équilibre) et augmente la résistance de l’être face aux perturbations de la vie.

La thérapie cranio-fasciale est une ‘technique douce’ qui s’adresse à tous les âges, du nourrisson à la personne âgée, et permet de soigner:

– tous les problèmes fonctionnels dont les troubles sont réversibles : sciatiques, torticolis, entorses, maux de tête, maux de dos, vertiges, stress, insomnies, problèmes digestifs, les suites de traumatismes, les suites opératoires…
– elle accompagne les problèmes d’origine psychologique : angoisse, dépression, agitation, difficultés scolaires, troubles ou chocs émotionnels…
– elle ne soigne pas les maladies dégénératives comme les cancers, les maladies neurologiques graves comme l’Alzheimer, la sclérose en plaque, certaines maladies immunitaires… mais permet de soulager certaines douleurs liées à ces maladies.

Ostéopathe depuis 1994 et ayant été, pendant huit ans, chargée de cours à l’IPSEPHAE, Institut psychologique et philosophique d’analyse existentielle, les liens entre le corps et l’esprit sont fondamentaux dans l’accompagnement que je propose : mettre des mots sur les maux, rétablir l’équilibre du corps et donner du sens aux troubles et pathologies.

Ostéopathe-analyste, je me considère comme un « accordeur » redonnant du mouvement et régulant les tensions inscrites dans le corps. L’enfant ou la personne ainsi ‘soignée’ retrouve une capacité d’auto- régulation qui lui permet d’accroître sa santé physique, psychique et émotionnelle.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :